Articles sur les voyages

Huit conseils pour voyager en toute sécurité pendant la semaine de relâche ce printemps

Par: Kathleen O’Hagan, Ingle International

Huit conseils pour voyager en toute sécurité pendant la semaine de relâche ce printemps

Lorsqu’il vous semble que l’hiver ne se terminera jamais… lorsque vos travaux semblent s’empiler toujours plus haut… tout d’un coup, c’est la semaine de relâche – exactement lorsque vous en avez le plus besoin!

Si vous planifiez passer la semaine de relâche dans un lieu plus estival, vous vous dirigerez probablement vers le Sud dans une ville comme Miami, Cancun ou La Havane. Et vous pensez probablement à ce que vous devriez apporter, à la température et à la possibilité de perdre quelques kilos en trop avant de partir! Entre les rêves de palmiers et de bikinis à pois, il est important de ne pas oublier de penser à votre sécurité!

Alors de quelle manière les dangers potentiels touchent-ils à vos plans de voyage? Même si votre mère aimerait vous convaincre que cela signifie que vous ne devriez pas voyager du tout, gardez à l’esprit que des centaines de milliers de Canadiens se rendent à des destinations exotiques chaque année, et, devinez quoi, la plupart d’entre eux reviennent sains et saufs!

Une semaine de relâche sécuritaire commence par la vigilance – autant avant d’embarquer dans l’avion qu’une fois arrivé à destination. Donc, faites vos devoirs avant de partir : Renseignez-vous sur les lois, les normes sociales et le climat politique actuel du pays dans lequel vous séjournerez. Et pendant que vous êtes là, soyez toujours conscient du lieu dans lequel vous vous trouvez, de ce qui se passe autour de vous et des gens qui vous accompagnent.

Lisez ces huit conseils pour voyager en toute sécurité pendant la semaine de relâche!

1. Procurez-vous la bonne assurance voyage pour l’endroit où vous vous rendez. Une bonne police d’assurance voyage sdevrait couvrir les blessures et maladies imprévues, les évacuations d’urgence et même les annulations de dernière minute. Toutefois, certaines polices ne couvrent pas les voyages dans certaines parties du monde, particulièrement les pays pour lesquels un avertissement aux voyageurs a été émis. Avant de souscrire une assurance pour une destination à plus haut risque, comme le Mexique par exemple, parlez à quelqu’un qui peut vous conseiller sur la police qui conviendrait le mieux à votre voyage. Si vous vous êtes procuré un forfait tout compris à prix modique, n’hésitez pas à vous payer une bonne assurance qui convient à vos besoins de voyage.

IMPORTANT : Assurez-vous de bien savoir ce qui n’est pas couvert avant de partir!

2. Ces gens gentils dans les aéroports et autour de ceux-ci qui vous offrent de porter vos sacs ou de vous amener à votre hôtel? Dans la plupart des cas, ignorez-les. Ne prenez pas le risque de vous faire voler vos bagages (au mieux) ou kidnapper (au pire)! Si vous avez besoin d’aide, adressez-vous à un employé officiel de l’aéroport en uniforme. Aussi, essayez de seulement utiliser les autocars officiels qui empruntent les autoroutes à péage pour se rendre à destination. Si vous désirez prendre un taxi, il est toujours plus sûr d’en réserver un en avance, car certains pays sont tristement célèbres pour leurs taxis privés non réglementés, qui constituent souvent une menace réelle pour les touristes.

3. Vous avez l’âge légal pour boire? Super, prenez quelques verres (après tout, vous êtes en vacances!)… mais n’exagérez pas. Vous n’êtes plus dans votre pays d’origine et vous n’êtes pas en train de boire un verre au bar du coin – donc, ne vous privez pas, mais ne buvez pas suffisamment pour perdre le contrôle de la situation. Aussi, ne laissez pas votre verre sans surveillance, puisque des cas d’administration de drogue se sont déjà produits. Adoptez le mantra suivant : En bouteille, c’est mieux!
*Et n’oubliez pas que l’âge légal pour boire pourrait être différent selon l’endroit où vous vous trouvez dans le monde. N’oubliez donc pas de vérifier ce détail important avant de partir! Par exemple, si vous vous trouvez aux États-Unis et avez moins de 21 ans, vous n’avez pas le droit de consommer de l’alcool. N’enfreignez pas la loi pendant que vous êtes en vacances! Si cela signifie que vous boirez des cocktails sans alcool pendant une semaine, qu’il en soit ainsi!

4. Restez dans les endroits bien éclairés et peuplés. Ce conseil plein de bon sens s’applique où que vous soyez dans le monde, mais il vaut la peine d’être suivi lorsque vous êtes à l’étranger pendant la semaine de relâche. Les voleurs et les kidnappeurs évitent souvent les confrontations publiques. Toutefois, même pendant qu’il fait toujours clair, soyez conscient de votre entourage à tout moment. Si un endroit est trop bondé, une personne mal intentionnée peut facilement voler un sac à main sans se faire remarquer.

5. Vous aimez peut-être les bonnes discussions politiques à la maison, mais évitez les déclarations controversées dans les endroits publics. Vous ne pouvez pas tenir pour acquis que toutes les nations sont comme le Canada, où les gens tolèrent poliment les opinions divergentes. Si vous faites une déclaration offensante sans vous en rendre compte, et que la mauvaise personne vous entend, vous pourriez vous faire aborder de manière effrayante (et même possiblement dangereuse). Donc, si vous n’avez rien à dire de politiquement correct, ne dites rien du tout!

6. Vous êtes un touriste, mais vous n’avez pas à l’afficher. Avoir l’air perdu, l’appareil photo au coup, tenant une grande carte dans les mains peut attirer des âmes charitables ou… exactement le type de personne que vous vouliez éviter. Si vous avez l’air d’un touriste, les personnes malintentionnées pourraient profiter du fait que vous ne connaissez pas les lieux ou le numéro à composer en cas d’urgence. Donc, laissez vos vêtements griffés et votre équipement photo coûteux à la maison, et essayez de vous promener en ayant l’air de savoir où vous allez. (Et il n’y a pas de mal à mémoriser le numéro à composer pour de l’aide avant de sortir de votre chambre d’hôtel!)

7. Ne vous faites pas avoir par les jeunes enfants. Si vous rencontrez de jeunes enfants qui demandent de l’argent, n’oubliez pas qu’aussi mignons qu’ils puissent être, ils travaillent souvent pour des adultes dangereux. Bien que les enfants ne posent pas un danger immédiat à vous ou à vos amis, les suivre (par curiosité ou par souci) peut vous mener à un quartier dangereux de la ville. Et, n’oubliez pas, les petites mains sont plus habiles au vol à la tire!

8. Si vous connaissez la langue locale, utilisez-la! Communiquer avec les gens de la place dans leur langue (ou, du moins, essayer de le faire) est un signe de respect qui ne manquera pas d’être remarqué. Toutefois, ne commencez pas à aborder de parfaits inconnus pour montrer vos capacités linguistiques avancées. Vous ne savez jamais à qui vous vous adressez. Gardez vos capacités linguistiques pour les échanges avec les propriétaires de boutiques ou le personnel de l’hôtel.

Alors voilà. Bien qu’il soit plus prudent d’éviter les endroits pour lesquels des avertissements aux voyageurs ont été émis, il existe bon nombre de précautions que vous pouvez prendre afin d’être en sécurité si vous êtes déterminé à visiter un endroit « dangereux » pendant votre semaine de relâche. Et, même si nous avons beaucoup de points en commun avec nos voisins du Sud, gardez toujours à l’esprit que les États-Unis sont un pays différent, et que vous prenez vos vacances dans ce lieu en tant qu’invité.

Soyez donc respectueux et prudent et, surtout, amusez-vous!

Cet article, écrit par Kathleen O'Hagan, est fourni par Ingle International. Ingle International se spécialise dans l’assurance voyage depuis 1946 et offre des solutions d’assurance pour les gens qui vivent, travaillent, étudient ou voyagent partout dans le monde.